· 

Choisir son élevage

J'ai souhaité écrire cet article suite à des posts qui montrent des "fermes élevages" où le bien être des chiens n'existent pas mais également suite à la rencontre de nombreuses familles qui ont des soucis avec leur chiot.

Voici une liste de questions à poser lorsque l’on choisit (et visite) un élevage.

 Cette liste est loin d’être exhaustive et est à adapter en fonction du chien que vous recherchez. 

-          Est-ce un élevage de type familial où est-ce un élevage type chenil ? Si vous recherchez un chien de famille qui vivra au quotidien avec vous, il est préférable de s’orienter vers un élevage familial car le chiot aura des acquis ou sera en cours d’acquisition sur la propreté, sur les bruits des appareils ménagers ou tout simplement sur la façon dont vivent les humains (les moments de sommeil, les repas, les périodes de travail etc).

-          Est-il possible de voir la maman et les frères et sœurs ensemble ? C’est important de voir la façon dont chaque individu se comporte et de s’assurer de la bonne santé de tout le monde.

-          Est-ce que les chiots sont sortis à l’extérieur de l’élevage ? Il est primordial que les chiots s’informent du monde extérieur, expérimentent les situations de la vie réelle, découvrent la campagne mais aussi la ville. Un chiot qui n’a pas connu un minimum l’environnement urbain risque d’être désorienté si vous habitez en ville (même en milieu semi-urbain) et risque d’avoir des difficultés d’adaptation à votre mode de vie.

-          Est-ce que les chiots voient des humains de tout genre : hommes, femmes, enfants, avec des physiques différents et des énergies différentes ? Il est très probable qu’un chiot qui n’ait cotoyé qu’une femme à l’élevage puisse être réservé (voire pas du tout à l’aise) avec un homme par exemple.

-          Est-ce que les chiots rencontrent des chiens de tout type : male, femelle, avec des morphologies et des énergies différentes ? La sociabilisation à d’autres chiens est primordial pour partir sur de bonnes bases de communication !

-          Est-ce que les chiots sont « hypertypés », c’est-à-dire est-ce que l’éleveur accentue certains aspects physiques du chien ? Je pense notamment à l’arrière train des bergers allemands ou aux museaux écrasés voire inexistants de certains chiens (bulldog, shitzu etc). S’il vous plaît, ne cautionnez pas cette souffrance et choisissez un autre élevage, voire une autre race ![1]

Je pourrais aussi parler de la lampe chauffante, des repas, des jeux proposés pendant l’élevage, de l’habituation au port du collier ou de la familiarisation à d’autres espèces. La liste est longue. Je souhaite que vous preniez conscience que le choix de l’élevage est très important pour le reste de la vie du chien et pour la vôtre également.

Prenez note qu'entre 3 à 12 semaines, on parle de la « période de socialisation » du chiot[2]C’est le moment où il va mémoriser de nombreuses informations concernant tout son environnement et développer ses relations sociales !

 

Par ailleurs, l’âge légal pour accueillir un chiot à la maison étant de 8 semaines (ce qui est un autre débat d’ailleurs…), cela signifie que vous faites partie intégrante de cette période de socialisation. Attention toutefois à rester bienveillants et progressifs dans les apprentissages qui continueront au delà de la période de socialisation ! 

 

NB : Une pensée pour tous les chiens adultes qui attendent d’être adoptés[3].

 [1] Plus d’informations dans la vidéo suivante : http://www.documentarytube.com/videos/pedigree-dogs-exposed

[2] SCOTT et FULLER (1965)

[3] Référence à mon article chien adulte/chiot : lien